Category Archives: Main dish

Quiche à la carotte – Carrot quiche

Share Button

Scroll down for English

Mon mari est en déplacement pour son nouveau poste, en Californie. Du coup, pas besoin de faire des recettes “low cholesterol” et je me lâche sur les oeufs et produits laitiers.

Voici donc aujourd’hui une recette “fond du frigo” : Il me restait une pâte brisée à l’huile d’olive préparée il y a quelques jours, des oeufs, de la pancetta et un tout petit fond de crème liquide. Comme nous allons bientôt déménager, le congélateur fait triste mine… pas le moindre broccoli ou autre légume que j’aurais pu ajouter à ma quiche. Qu’à cela ne tienne, il y avait des carottes dans le bac à légumes! Et allons-y pour une quiche aux carottes !

INGREDIENTS: Pour un moule à tarte de 24 cm

  • 2 carottes (150g environ), râpées
  • 2 oeufs
  • 10 cl de crème liquide
  • 15 cl lait
  • 1 càc de maïzena
  • fromage râpé (emmenthal)
  • pancetta
  • sel, poivre
  • 2 càc de cumin
  • huile d’olive

INSTRUCTIONS:

Préparez l’appareil à quiche:
Délayez la maïzena dans 3 CàS de lait.
Dans un grand bol, battez les oeufs en omelette, ajoutez la maïzena, le reste de lait, salez, poivrez à votre goût.
Carottes:
Faites chauffer 1 CàS d’huile dans une poêle, ajoutez les carottes râpées et faites les cuire 5-10 min environ. Salez, poivrez, ajoutez du cumin. (je n’ai mis qu’1 càc car j’avais peur que mon fils n’aime pas, mais si vous aimez n’hésitez pas à en mettre plus)
Assemblage:
Etalez la pâte, percez le fond à la fourchette.
Parsemez de pancetta, ajoutez les carottes râpées, parsemez de gruyère râpé, et versez l’appareil à quiche par dessus. Il faut que les carottes soient bien recouvertes de liquide (sinon elles vont sécher).
Mettez à cuire à four préchauffé à 200C/400F pour 45 min environ.
Laissez refroidir sur une grille pendant 15 min avant de servir.


This week, it’s only me and my son: My husband is in California because of his new job. So, no need to make “low cholesterol” dishes and we can indulge on eggs and dairy products!

So today comes a recipe designed with “whatever is available in the fridge”, which was:  olive oil pastry crust prepared a few days ago, eggs, pancetta and some whipping cream. Since we will move to California in a month, the freezer is almost empty … not the tiniest broccoli or other vegetable I could have added to my quiche. No matter, there were carrots in the crisper! So let’s go for a carrot quiche!

INGREDIENTS: For a 10″ tart pan

  • 2 carrots (about 5 Oz), grated
  • 2 eggs
  • 1/2 cup whipping cream
  • 1/2 cup milk
  • 1 tsp corn starch
  • Grated cheese (Swiss)
  • Pancetta
  • salt, pepper
  • 2 tsp of cumin
  • olive oil

DIRECTIONS:
Egg mixture:
Whisk the cornstarch in approximately 2 Tbs of milk.
In a large bowl, beat the eggs, milk with cornstarch, rest of the milk and cream. Add salt and pepper to taste and whisk to combine.
Carrots:

Put 1 Tbs of oil in a frying pan and add the carrots. Cook them for 5-10 minutes. Add salt, pepper to taste and cumin (I only added 1 tsp of cumin because I was afraid that my son would not like it, but if you like cumin do not hesitate to add more!)
Assembly:
On a lightly floured surface, roll out the dough. Fit into a 10-inch tart pan and trim the edges. Poke holes in the crust with a fork.
Arrange the pancetta pieces evenly over the bottom of the crust, then add the grated carrots, and finally the grated cheese.
Pour the egg mixture into the prepared crust (make sure you have enough liquid to cover the carrots, otherwise they will get dry) and bake approximately 45 minutes.
Remove from the oven and let cool on a wire rack for 15 minutes before serving.

Share Button

Pâte pour galettes de blé noir – Buckwheat pancakes batter (“galettes”)

Share Button

 

Scroll down for English

Chaque année, lors de mes retours en France,un rituel s’est naturellement instauré: Première journée à Paris, je lutte contre le sommeil, en plein décalage horaire et l’estomac retourné par tous les repas et snacks proposés dans l’avion et ingurgités sans faim réelle, et pourtant… je ne peux résister à l’envie irrésistible de prendre la ligne 6 jusqu’à Edgar Quinet, je descends la rue du Montparnasse et je m’arrête à la Crêperie de Josselin. Si c’est lundi, ou le mois d’août, je marche quelques mètres de plus et pousse jusqu’au Petit Josselin. Ce sont mes deux crêperies fétiches, celles où nous avons emmené Célian tout bébé, assis en “terrasse” (un trottoir étroit),  la poussette glissée entre deux tables. Attention, pas de réservations, pas de paiement par CB, et la queue sur le trottoir. Mais en retour, les meilleurs galettes de la planète, celles pour lesquelles je serai prête à me damner. Ma madeleine de Proust à moi. (Ils vont être heureux les propriétaires de ces deux crêperies s’ils tombent sur ces lignes!).

Tout cela pour vous dire qu’il m’a fallu trouver une recette de galettes pour “tenir” entre deux voyages en France. La recette qui suit n’est pas celle de Josselin. De toute façon, impossible de rivaliser… j’ai fini par comprendre que c’est le BEURRE qui rend leurs galettes irrésistibles. Et je sais très bien que je n’en mettrai jamais autant qu’eux!Voici donc les galettes, telles que je les fais, différentes de celles de chez Josselin, mais très bonnes quand même et définitivement plus “healthy”:

INGREDIENTS: (pour environ 18 galettes de 22cm de diamètre)
– 280 g de farine de blé noir (sarrazin)
– 50g de farine de blé
– 1 oeuf
– 85 cl d’eau
– 8g de sel

Remarques:
– La farine de sarrazin ne se conserve pas très longtemps, elle rancit et son goût devient amer. Surveillez bien la date de votre paquet.
Si vous êtes allergiques ou intolérants au gluten, vous pouvez faire les galettes avec 100% de farine de sarrazin, mais la galette est alors plus sèche et cassante, plus difficile à retourner dans la crêpière.

PREPARATION:
– Dans un saladier, mélangez les farines et le sel.
– Ajoutez l’eau en plusieurs fois, tout en mélangeant au fouet.
– Ajoutez l’oeuf battu.
– Recouvrez le saladier de film plastique et laissez reposer au moins deux heures au réfrigérateur.
– Au moment de faire cuire les crêpes, remuez la pâte à nouveau. Elle aura probablement épaissi et vous devrez certainement rajouter un peu d’eau.

CUISSON:
Je pars du principe que vous savez déjà faire cuire les crêpes et galettes! (Et si ce n’est pas le cas, dites-le moi et un jour je ferai une vidéo)
J’ajouterai simplement une remarque importante pour les galettes:
– Pour chaque galette, graissez votre crêpière bien chaude soit avec de l’huile, soit avec un morceau de beurre, que vous étalerez à l’aide d’un essuie-tout.

ASTUCES:
– Pour gagner du temps, je fais cuire toutes mes galettes à l’avance. Je les repasse à la crêpière (graissée avec du beurre!) au moment du repas et les garnis en fonction des demandes des convives (jambon, gruyère, oeuf, champignons, oignons…tout est permis!).
– Il est possible de congeler les galettes: je les roule par 3 ou 4 et les enveloppe dans du film plastique. Je les laisse décongeler à température ambiante ou dans le réfrigérateur, avant de les repasser à la poêle au moment du repas.

 


 

Every summer, when I fly back to France, I have a ritual on my first day in Pari: I fight against the sleep, completely jet-lagged and feeling almost sick because of all the meals and snacks offered in the plane and gulped down without real hunger, and nevertheless … I cannot resist the irresistible urge to take the line 6 of the “Metro”  (the French subway), step out at station ” Edgar Quinet”, walk down the “Rue du Montparnasse” and stop in the “Creperie de Josselin”. If it is on Monday, or in August, I walk a bit furthering stop at “Le petit Josselin”. These are my two favorite “creperies” (restaurants where you eat crêpes and galettes), where we took Célian as a baby, we could barely park the stroller on the narrow pavement, but were so happy to enjoy lunch outdoors.
Watch out, no reservations, no payment by credit card, and you might have to queue before getting a table. But I tell you it’s worth the effort: you get the best pancakes on the planet, those for whom I shall damn myself. (The owners of these two creperies are going to be happy if they read these lines!) .
You understand now that I had to find a great recipe for “galettes” in order to survive the wait between two journeys in France!

The recipe which follows is not the one of Josselin. Anyway, impossible to compete … I eventually understood that it is the BUTTER which makes their “galettes” irresistible. And I know very well that I shall never dare using as much butter as they do!Thus here are my “galettes”, the way I do them, different from those from Josselin, but very good all the same and definitively more “healthy”:

INGREDIENTS: (makes 18 pancakes in a 9″ pan)
– 280 g buckwheat flour
– 50g white wheat flour
– 1 egg
– 85 cl of water
– 8g of salt

Comments:
– Buckwheat flour doesn’t keep for a long time and can become rancid if too old. Watch  for the date on the package.
– If you are allergic or intolerant to gluten, you can make pancakes with 100 % of buckwheat flour, but the pancake will be drier, more fragile and more difficult to flip in the “crêpière” (a special frying pan to make crêpes) .

DIRECTIONS:
– In a mixing bowl, mix the flours and salt.
– Add the water, while mixing with a whip.
– Add the beaten egg.
– Cover the bowl with plastic film and let rest at least two hours in the refrigerator.
– When it’s time to cook the pancakes, stir the batter again. The batter will have probably thickened and you may have to add a bit more water.

COOKING:
I assume that you know already how to cook crêpes and galettes! Anyway it’s not very different from cooking pancakes… (And if it is not the case, let me know if you would like me to make a video). Just one important comment: For each “galette”, make sure to grease your “crêpière” or frying pan with a paper towel soaked with oil, or better, with a generous dab of butter.

TRICK:
– In order to save time, I cook all my pancakes in advance. At mealtime, I reheat them in a frying pan, with a dab of butter and fill them according to the demands of the dinner guests (ham, Swiss cheese, egg, mushrooms, onions … everything is allowed!).
– It is possible to freeze pancakes: I roll them by 3 or 4 and wrap them in plastic film. I let them defrost at room temperature or in the refrigerator, before re-heating them in a frying pan at the time of the meal.

Share Button

Penne aux champignons et huile de truffe – Penne pasta with mushrooms and truffle oil

Share Button

Please scroll down for English

Ceci n’est pas une recette à proprement parler, simplement une idée de petit plat sympa et hyper facile que j’ai improvisé avec ce que j’avais sous la main hier soir.

Quand j’ai bien faim, rien ne vaut des pâtes. Pour essayer d’équilibrer un peu, rajoutons quelques légumes . Une barquette de champignons fera l’affaire, et voici l’occasion rêvée pour tester mon huile de truffes blanches achetée récemment sur un coup de tête (en déstockage à Marshall’s!)
INGREDIENTS : 3 personnes
– 1 barquette de champignons (de Paris, ou autres) – environ 225g
– 2 petites gousses d’ail pressées
– persil haché
– des pâtes (penne)
– sel, poivre
– huile d’olive
– huile de truffe blanche (si vous n’en avez pas, c’est évidemment bon aussi avec juste de l’huile d’olive)
– un peu de parmesan fraîchement râpé
INSTRUCTIONS:
Épluchez les champignons, nettoyez-les.
Faites fondre les champignons dans une sauteuse, assaisonnez-les d’ail et de persil. Salez, poivrez. Réservez .
Pendant ce temps, faites cuire les pâtes .
Quand elles sont cuites, égouttez-les.
Mettez 2-3 cuillères d’huile au fond de la sauteuse (1 cuillère d’huile d’olive pour 2 cuillères d’huile de truffe, à vous d’ajuster selon la puissance de votre huile de truffe), ajoutez les pâtes, les champignons, mélangez et servez bien chaud accompagné de parmesan.

This dish is so simple I can’t really call it a “recipe”. Let’s say  it’s a suggestion for an easy dinner I improvised with what I had at hand last night.

When I’m hungry, nothing beats pasta. To make it a healthy, balanced meal, I decided to add some vegetables. Mushrooms will do! And here comes the perfect opportunity to test my white truffle oil recently bought on a whim (on sale at Marshall’s!)
INGREDIENTS: 3 servings
– 1  package of white mushrooms (8 Oz)
– 2 small garlic cloves, crushed
– chopped parsley
– pasta (penne)
– salt , pepper
– olive oil
– white truffle oil (if you don’t have any, it’s also good with olive oil)
– freshly grated Parmesan cheese
DIRECTIONS:
Peel the mushrooms, clean them. Gently cook the mushrooms in a sauté pan, until they are soft, and season with garlic and parsley. Add salt and pepper. Put aside.
Meanwhile, cook the pasta. When cooked, drain them. Put 2-3 tablespoons of oil in the bottom of the sauté pan (1 tablespoon of olive oil for 2 tablespoons of truffle oil, feel free to modify the ratio depending on the taste of your truffle oil), add the pasta, mushrooms, mix and serve warm with Parmesan cheese.
Share Button

Lotte à la provençale – Provence style Monkfish

Share Button

Scroll down for English

Lorsque nous habitions Paris, nous allions chaque samedi au marché Alésia, juste au pied de chez nous. Ah, que je regrette l’étal du poissonnier… Notamment certaines espèces de poissons difficiles à acheter à Houston comme la raie (hum… la raie aux câpres de Laurent…) ou la queue de lotte.

Je n’avais fait qu’une seule fois de la lotte depuis mon arrivée à Houston, j’en avais trouvé il y a quelques années à H-Mart, le supermarché Coréen qui propose à ma connaissance un des plus beau choix de poissons à Houston. Comme ce magasin est assez loin de chez moi, je n’avais pas eu l’occasion de renouveler l’expérience . Récemment j’ai découvert que Whole Foods vend de la lotte au rayon surgelés. Whole Foods, c’est peut-être cher mais c’est à 500m!

Voici donc la recette super facile que je faisais souvent lorsque j’étais une “business woman” débordée.  Très bon et efficace:  10 minutes de préparation, 45 min de mijotage pendant lesquelles vous pouvez répondre à vos emails, changer les couches, lancer une lessive,  ramasser la purée que bébé a fait tomber par terre etc, etc… Ou alors, autre option: vous asseoir dans le canapé et attendre tranquillement que ça cuise en lisant un bon bouquin.

INGREDIENTS: (pour 6 personnes)
1,2 kg de lotte
1 boîte de sauce tomate
1 ou 2 tomates détaillées en petits cubes
4 échalotes
4 gousses d’ail
2 feuilles de laurier
10cl d’eau
2 CàS de cognac (je n’en avais pas, j’ai mis de l’armagnac et c’était très bien!)
2 CàS d’huile d’olive
sel, poivre

INSTRUCTIONS:
Pelez et hachez les gousses d’ail et les échalotes .
Coupez la lotte en gros cubes
Dans une casserole contenant l’huile chaude, faites dorer les échalotes et les cubes de lotte. Versez le cognac et laissez évaporer. Salez, poivrez à votre goût. Ajoutez la sauce tomate, la tomate, l’eau, l’ail, le laurier. Faites cuire à couvert pendant 45 min environ.
Servez avec des pommes de terre cuites à l’eau, ou du riz ou des tagliatelles fraîches.


When we lived in Paris, we used to visit on Saturdays to the Alésia market, a few hundreds yards from our apartment. Ah, how I miss the fishmonger’s stall … Some species of fish are really difficult to buy in Houston like the ray (yum … the ray with capers that Laurent used to prepare) or the monkfish.

I had only cooked monkfish once since my arrival in Houston, I bought some a few years ago in H-Mart, the Korean supermarket which offers to my knowledge one of the finest choices of fish in Houston. As this store is far enough away from home, I had not had the opportunity to repeat the experience. Recently I discovered that Whole Foods sells monkfish in the frozen department. Whole Foods, maybe it’s expensive but it’s only 500 yards away!

So here’s the super easy recipe I used to do when I was a busy business woman. Very good and effective: only 10 minutes of preparation, 45 minutes of simmering during which you can answer your emails, change diapers, do the laundry, pick up the mashed potatoes that your baby has dropped on the ground, etc, etc…  Or, alternatively, sit and relax in the sofa and wait quietly for the dish to cook while reading a good book.

INGREDIENTS: (for 6 servings)
3 lbs of monkfish
1 can tomato sauce
1 or 2 diced tomatoes
4 shallots
4 cloves of garlic
2 bay leaves
1/3 cup to 1/2 cup of water
2 TbS of cognac (I did’t grave any, I used Armagnac and it worked great!)
2 TbS olive oil
salt, pepper

DIRECTIONS:
Peel and chop the garlic and shallots.
Cut the monkfish into large cubes.
In a pan containing the hot oil, brown the shallots and the monkfish pieces. Pour the cognac and let evaporate. Add salt and pepper to your taste. Add the tomato sauce, the tomatoes, the water, the garlic, the laurel. Simmer covered during 45 min approximately.
Serve with boiled potatoes, or white rice or fresh pasta.

Share Button

Petits nids japonais / Meat, cabbage and apple dumplings

Share Button

Scroll down for English

Je vous avais prévenus! J’ai acheté pendant les vacances de Noël ce livre de cuisine japonaise et je ne le lâche plus.
Aujourd’hui vous aurez donc droit à une recette de dumplings avec un ingrédient original, qui n’est pas traditionnel dans les dumplings japonais (l’auteur de ce livre de recettes vit au Royaume-Uni): de la pomme fruit. Très très bon. Vraiment je vous recommande d’essayer cette recette.
Je me suis amusée à faire un joli pliage laissant le dumpling ouvert, pour mettre en valeur le petit pois qui vient donner une touche de couleur, mais rien de vous empêche de simplement fermer le dumpling en le pliant en deux.

Source: Livre “Healthy Japanese Cooking” de Makiko Sano

MATÉRIEL:
A bamboo steamer or other steamer

INGRÉDIENTS: (pour environ 20 “dumplings”)

Farce:

  • 200g de viande hachée (porc dans la recette originale, ou dinde pour une version “anti cholesterol”)
  • 1/2 oignon haché menu
  • 2 feuilles de chou émincées
  • 1/2 pomme épluchée et râpée
  • 1/2 CàS sucre fin – je suis toujours surprise du sucre ajouté dans les recettes japonaises, la recette originale recommandait 1 CàS mais je pense qu’1/2 CàS me suffira la prochaine fois…
  • 1 CàS d’huile de sésame
  • 1 CàS de gingembre frais râpé
  • 1 CàS de saké ou vodka
  • 1 CàS de sauce soja
  • 1 CàS de fécule de maïs (maïzena)

Dumplings:

  • 20 feuilles de wonton (Au rayon frais ou congelés dans les supermarchés asiatiques. A Houston: Ranch99, VietHoa, Hmart etc…) 
  • 20 petits pois (facultatif, ils peuvent être congelés)
  • 1 càc de fécule de maïs

INSTRUCTIONS:
Farce:
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la farce à l’exception de la fécule de maïs. Laissez de côté 10 min. Ajoutez ensuite la fécule de maïs et mélangez bien à nouveau.
Assemblage:
Dans un ramequin, mélangez 1 càc de fécule de maïs avec 5 CàS d’eau.
Prenez une feuille de wonton dans votre main et mettez 1CàS de farce au centre de la feuille. Humectez le pourtour du wonton avec la préparation de fécule + eau, en passant votre doigt.
Pincez la feuille de wonton entre deux doigts pour faire un premier petit pli, puis continuez ainsi jusqu’à avoir fait le tour de la feuille.
Déposez un petit pois sur la farce.
Cuisson:
Recouvrez le fond de votre panier en bambou avec du papier cuisson percé de trous.
Idéalement passez un peu d’huile sur le fond de chaque dumpling avant de le déposer sur le papier cuisson (je ne l’ai pas fait, ça colle un petit peu, mais rien d’irréparable). Attention à ce que les dumplings ne se touchent pas…
Couvrez et faites cuire à la vapeur 7 à 9 min.

Servez avec de la sauce soja, ou mieux avec la sauce que vous trouverez en cliquant ici.


I told you! I bought during the Christmas holidays a Japanese cookbook and I am currently addicted to it.
Today comes a recipe for dumplings with a twist: an unusual ingredient, which is not traditional in Japanese dumplings (the author of this cookbook lives in the UK): apple.
Good, very good. Really I recommend you try this recipe.
I had fun making pretty dumplings that remain open, revealing a touch of color coming from a green pea, but nothing prevents you to just close the dumpling by folding it in half.

Source:  “Healthy Japanese Cooking”  by  Makiko Sano

UTENSILS:
Un panier en bambou, ou autre “cuit vapeur”

INGREDIENTS: (for 20 dumplings approximately)

Filling:

  • 7 oz / 200g ground meat (recipe calls for pork, but you could use turkey to make it “low cholesterol”)
  • 1/2 onion, minced
  • 2 cabbage leaves, minced
  • 1/2 apple, peeled and grated
  • 1/2 Tbs fine sugar  – I am always surprised by the sugar added in Japanese recipes, the original recipe recommended 1 Tbs but I think 1/2 Tbs will be enough next time …
  • 1 Tbs Sesame oil
  • 1 Tbs grated ginger root
  • 1 Tbs sake or vodka
  • 1 Tbs soy sauce
  • 1 Tbs cornstarch

Dumplings:

  • 20 wonton sheets
  • 1 tsp cornstach
  • 20 green peas

DIRECTIONS:

Filling:
Mix all the ingredients, except cornstarch, in a bowl and set aside for 10 min. Add the cornstarch and mix well again.

Dumplings:
In a small dish, mix 1 tsp cornstarch with 5 Tbsp water.
Take a wonton sheet in your hand and put 1 Tbs of the filling in the center of the sheet. Moisten the wonton sheet with the slurry of starch + water, passing your finger.
Squeeze the wonton sheet between two fingers to make a first small fold, then continue until you have gone around the sheet.
Place a green pea on top of the filling.

Final step: 
Line a steamer with parchment paper, poke holes into the paper.
Ideally brush a little oil under each dumpling before placing them on the parchment paper (I did not do it, it sticked a little, but nothing irreparable). Be careful that the dumplings do not touch each other…
Put the lid on and steam for 7 to 9 min.

Serve with soy sauce, or better with the sauce you will get to by clicking here.

Share Button

Cabillaud japonisant sur lit de chou et carottes – Japanese style cod fish on a bed of cabbage and carrots

Share Button

Scroll down for English

Pour les vacances de Noël, nous sommes allés aux sports d’hiver à Santa Fe au Nouveau-Mexique. 13 h de route non-stop quand même! Quand on habite à Houston, la neige ça se mérite. Kristin, une amie américaine dont les parents habitent au Nouveau-Mexique, m’avait donnée une liste de restaurants recommandés par ceux-ci. Il y avait notamment dans la liste un restaurant Japonais (qui fort sagement ne sert pas de poisson car on est trop loin de la mer), que nous avons vraiment apprécié. Cadre sympa, on se serait cru au Japon (enfin… comme je n’y suis encore jamais allée, je ne suis peut être pas bon juge, mais le lieu était joliment décoré et dépaysant), et excellents petits plats que nous avons partagé à la manière de tapas. Le Nouveau-Mexique rencontre le Japon qui rencontre l’Espagne, on est vraiment des citoyens du Monde .
Ce restaurant avait une section “boutique” où j’aurais eu envie de tout acheter: vaisselle, thés, livres… comme nous étions à quelques jours de Noël, j’ai choisi mon cadeau: un livre de cuisine japonaise intitulé “Healthy Japanese Cooking”, de Makiko Sano. Préparez-vous donc à découvrir des recettes japonisantes sur ce blog dans les mois à venir.
Pour bien commencer l’année, voici du cabillaud sur lit de légumes, une vraie recette santé équilibrée (du poisson, des légumes, une touche de “bonne” matière grasse , du riz pour accompagner, vraiment je ne peux pas mieux faire!), et en plus c’est facile et rapide car cuit au micro-onde.

Les grands ont apprécié, le petit Célian pas du tout… à cause de la marinade au saké peut-être?

INGREDIENTS: (pour 2 personnes)

  • 2 filets de cabillaud (120g/filet)
  • 2 CàS de saké ou à défaut de vin blanc sec
  • 4 feuilles de chou, émincées en petites languettes très fines
  • 1/2 carotte découpée en rubans à l’économe
  • 4 noix de st Jacques congelées (décongelées)
  • 2 CàS d’huile de pépins de raisins (je n’en avais pas, j’ai utilisé de l’huile de colza , et même de l’huile d’olive)
  • 1 Càc de jus de citron (ou mieux: jus de yuzu)
  • 1 Pincée de sel de mer

Sauce:

  • 2 CàS vinaigre de riz
  • 2 CàS Mirin
  • 2 CàS sauce soja

INSTRUCTIONS:
Sauce:
Mettez les ingrédients de la sauce dans une petite casserole et amenez à frémissement, puis laissez refroidir.
Plat:
Arrosez le poisson avec le saké et laissez mariner 15 min, puis essuyez le poisson avec de l’essuie-tout.
Dans un plat allant au microonde, répartissez les légumes émincés (choux et carottes).
Posez le cabillaud sur le lit de légumes et les noix de st Jacques sur le cabillaud.
Arrosez poisson et légumes avec un peu d’huile et le jus de citron (ou yuzu). Salez.
Couvrez le plat de film plastique et mettez le au micro-onde pour 4 minutes à pleine puissance dans un four 800W – en fait j’ai dû prolonger la cuisson et cuire  5 min dans mon four dont je ne connais pas la puissance. Laissez reposer 4min avant de retirer le plastique. Attention à la vapeur qui se dégage!
Servez avec la sauce ci-dessus, accompagné de riz blanc (ou moins japonisant, de quinoa, comme j’ai fait le jour de la photo)


For our Christmas vacations, we decided to go snow-boarding in Santa Fe, New Mexico. This is a 13 hour drive, if you don’t stop at all. Well… when you live in Houston, snow is hard to get to! .
Kristin, an American friend whose parents live in New Mexico, had given me a list of restaurants they recommended. There was in particular a Japanese restaurant, which very wisely did not serve fish because Santa Fe is too far from the ocean, that we really enjoyed. A very nice place, we could have imagined we were in Japan ( I may not be a good judge as I never been there, but the place was nicely decorated and different). Excellent small dishes that we shared in the style of tapas. New-Mexico meets Japan meets Spain, we definitely are citizens of the World!
This restaurant had a “shop” where I could have bought everything: dishes, teas, books … Because we were there just a few days before Christmas, I decided I could choose a present: a cooking book “Healthy Japanese Cooking”, by Makiko Sano. So my friends, get ready to discover Japan inspired recipes on this blog in the coming months.

For a healthy start to 2017 , here is a recipe of cod on a bed of vegetables.  It really can’t get any better:  fish, vegetables, a touch of “good fat”, some rice, really this is a balanced meal, and furthermore it is easy and quick, since it is cooked in the microwave.

The adults appreciated, little Célian not at all… because of the sake marinade maybe?

INGREDIENTS: (2 servings)

  • 2 4-oz cod fillets
  • 2 Tbs sake or dry white wine
  • 4 cabbage leaves, cut into ribbons
  • 1-oz carrots, sliced into ribbons with a peeler
  • 4 frozen scallops, defrosted
  • 2 Tbs grapeseed oil (I don’t have any, so I have used canola oil and even olive oil)
  • 1 tsp yuzu juice (I used lemon juice)
  • pinch of sea salt

Dressing:

  • 2 Tbs rice vinegar
  • 2 Tbs Mirin
  • 2 Tbs soy sauce

DIRECTIONS:
Dressing:
Pour all the ingredients in a small saucepan and heat to a simmer, then allow the pan to cool completely.

Fish:
Lay the cod in a pan and sprinkle with the sake. Leave for 15 minutes, then pat dry with paper towels.
In a microwaveable pan, add the cabbage and carrots and sit the cod on the vegetables. Put the scallops on top and drizzle;e everything with the oil and yusuf (or lemon) juice, sprinkling with sea salt.
Cover with plastic wrap. Microwave for 4 minutes at full power (for a 800W oven) – in my oven, whose power I don’t know, I increased the cooking time to 5 min. Then leave, still wrapped in plastic wrap for another 4 minutes. Carefully unwrap (be careful not to scald your hands in the steam).
Serve with the dressing prepared earlier, with white rice (or, even if it’s far less typical from Japan, with quinoa, as I did the day I took the photograph).

Share Button

Parmentier de panais et céleri – Parsnip and celery root, Parmentier style

Share Button

parmentier_small

 

 Scroll down for English

Le mois prochain, je vais recevoir chez moi pour le cours de cuisine de SSA (une association de conjoints expatriés). Lasse de me creuser la tête pour trouver une idée de recette si possible typiquement française, je surfais les sites recensant des recettes traditionnelles et m’arrêtai sur des recettes de hachis Parmentier.
Il y avait bien sûr le “vrai” hachis Parmentier à la pomme de terre mais aussi des variantes avec d’autres légumes. Voici donc ma version, un “mix” de différentes recettes trouvées sur marmiton et autres sites de cuisine.
Je n’étais vraiment pas certaine que mon fils allait apprécier ce plat, du fait de la présence de céleri. En fait, il s’est avéré que l’association avec le panais, qui apporte une note douce, a remporté un grand succès auprès de ma famille. A vous d’essayer!

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :
– 4 panais (environ 400g)
– 2 pommes de terre de taille moyenne (200g)
– 1 morceau de céleri rave (120g)
– 1 oignon (1/2 oignon Texan)
– 450 g de boeuf haché (la prochaine fois je testerai une version low-cholesterol, en utilisant de la dinde hachée à laquelle j’ajouterai des petits morceaux de bacon de dinde)
– lait
– un petit peu de beurre (ou de “beurre végétal”)
– sel
– poivre
– persil
– huile d’olive (ou autre huile)
– chapelure (2 tranches de pain au levain maison grillées au four puis passées au mixeur)

Instructions:
Préchauffez le four à 250°C /500F.
Pelez et lavez les panais, les pommes de terre, le céleri puis coupez-les en morceaux.
Faites-les cuire une trentaine de minutes dans de l’eau bouillante (ou si comme moi vous avez une cocotte minute, recouvrez d’eau et faites cuire à petit feu 15min après rotation de la soupape).
Pendant ce temps, émincez l’oignon.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et y faire revenir l’oignon et la viande hachée puis salez et poivrez.
Ajoutez du persil haché et versez le contenu de la poêle dans un plat à gratin. Réserver
Quand les légumes sont cuits, sortez-les de l’eau et écrasez-les au presse-purée avec quelques cuillerées d’eau de cuisson. Ajoutez du lait pour détendre la purée. Salez et poivrez.
Versez la purée sur la viande dans le plat à gratin. Saupoudrez de chapelure et mettre des petits morceaux de beurre sur le dessus.
Enfournez environ 25 min à 250°C /500F.


Next month, I am going to host the cooking club of SSA (an association of expat spouses). Tired of looking for an idea of a typical French dish, I surfed websites with lists of traditional recipes and stopped on recipes of “hachis Parmentier” (a dish similar to a Sheperd’s pie). There was of course a “true” Parmentier recipe, made with potatoes but also some variants with other vegetables. Thus here is my version, a “mix” of various recipes published on French cooking websites.
I was not really certain that my son was going to appreciate this dish, because of the presence of celery. In fact, the association with parsnip, which brings a sweet note, made it a big success with my family! Now it’s your turn to test!

Ingredients ( 4 to 6 servings) :
– 4 parsnips
– 2 medium size potatoes
– 1/3 celery root
– 1/2 onion
– 1lb ground beef (next time I shall test a low-cholesterol version, replacing beef with ground turkey and small pieces of turkey bacon)
– milk
– butter (or a plant-based alternative)
– salt
– pepper
– parsley
– olive oil (or other vegetable oil)
– bread crumbs (2 loaves of home made sourdough bread toasted in the oven, that I crushed)

Directions:
Preheat the oven to 500F/250°C.
Peel and wash parsnips, potatoes, celery, then cut them in pieces.
Cook them approximately thirty minutes in boiling water (or if you have a pressure cooker, cover the vegetables with water and cook 15min after rotation of the valve). Meanwhile, dice the onion.
Heat a tablespoon of oil in a frying pan and cook the onion and the minced meat, then season with salt and pepper.
Add the chopped parsley. Transfer the meat preparation to a gratin dish.
When the vegetables are cooked through, take them out of the water and mash them with a potato-masher, adding a few tablespoons of the cooking water.
Add some milk to thin the purée. Season with salt and pepper.
Pour the purée on top of the meat into the gratin dish.
Sprinkle with bread-crumbs and add small pieces of butter on top.
Put in the oven for approximately 25 min at 500F/250°C.

Share Button

Spaghettis de courgettes sauce tomate – Zucchini spaghettis with tomato sauce

Share Button

zucchini-spaghetti-small

 Scroll down for English
Voilà longtemps que je résistais à l’envie irrésistible d’acheter un gadget de plus, et puis, un beau jour au détour d’un rayon chez Ross (une solderie) j’ai craqué: me voici l’heureuse propriétaire d’un “spiralizer”. Quézako me direz vous? C’est un espèce de taille crayon à courgettes, carottes et autres légumes plus ou moins cylindriques. Vous récupérez des “taillures” de légumes en forme de spaghetti.
Mari et enfant ont plébiscité mes spaghettis de courgette à la sauce tomate. Parfait pour faire manger des légumes à toute la famille!
 La recette est toute simple:
INGREDIENTS: Pour 3 personnes
9 courgettes (les petites des supermarchés , pas les grosses du jardin de votre grand-père!)
1 ou 2 CàS d’Huile d’olive
Sauce tomate  ou sauce bolognaise
INSTRUCTIONS:spaghetti-cru-small
Lavez et éventuellement épluchez vos courgettes (si elles sont bio, vous pouvez garder la peau)
Taillez les courgettes en spaghetti grâce à votre petit outil magique.
Dans une sauteuse ou un wok, faites chauffez l’huile d’olive.
Ajoutez les spaghettis de courgette et faites les cuire 5-6min en remuant régulièrement. La durée de cuisson est à adapter en fonction de votre goût : “pâtes ” al dente ou bien cuites….
Les courgettes rendent de l’eau, qu’il faudra peut être  égoutter en cours de cuisson.
Lorsque les spaghettis de courgettes sont cuits, servez-les avec la sauce tomate.
PS: si vous avez une grande famille, vous allez vite vous lasser de mon  “taille crayon” , il existe d’autres outils similaires mais qui permettent d’être plus efficace.
screen-shot-2016-11-08-at-2-19-25-pm

For a while I had been resisting the urge to buy one more cooking gadget, and one day, while shopping at Ross, I couldn’t help it any more and treated myself with a “spiralizer”. You will ask me ” What is this spiralizer thing?”. Well, this looks like a pencil sharpener, only it is intended for vegetables. You use it with zucchinis, carrots, and similarly shaped vegetables, and it cuts the vegetables in spaghetti-like strands.
My husband and my son loved my zucchini spaghettis with tomato sauce. This is a perfect way to have the whole family eat their vegetables!
 The recipe is really easy:
INGREDIENTS: for 3 servings
9 zucchinis  (Little zucchinis from the supermarket, not the large ones from your grand-father’s vegetable garden!)
1 or 2 Tbs of olive oil
Tomato sauce or bolognese sauce
DIRECTIONS:
Wash and peel your zucchinis (if the zucchinis are organic, you can keep the skin)
Cut the zucchinis in spaghetti-like strands using your magic tool.
Heat the olive oil in a large pan or a wok.
Add the zucchini spaghettis to the pan and cook for 5/6 minutes, stirring regularly. The cooking time depends on how you like your “pasta”: al dente or well done…
The zucchinis will release water, so you might have to drain them, then continue cooking.
When the zucchini spaghettis are cooked to your taste, serve them with tomato sauce.
Note: if you have a large family, you will quickly get tired of using your “vegetable sharpener”. But you can buy other gadgets which will make it easier.
You liked this post? If you decide to treat yourself with one of these gadgets, do not hesitate to use my affiliate links on this page: You will not pay more, and I will earn a few cents. It is good for my motivation 🙂  
Thank you in advance!

 

Share Button

Tarte courgette/chèvre/pignons de pin – Tart with Zucchini/goat cheese/pine nuts

Share Button

tarte-courgette-chevre-pignons-small

Scroll down for English

Voici une recette que certain(e)s d’entre vous connaissent déjà (Natacha!) puisqu’elle a été publiée il y a deux ans dans l’édition de rentrée du journal de “Houston Accueil”, l’association des francophones de Houston dont je suis membre. Mais voici quelques semaines, j’ai promis à Anne, une copine d’enfance,  de la rendre disponible sur ce blog, car elle était à la recherche d’idées pour préparer les courgettes qui poussent en abondance dans le jardin de ses parents… Le texte était prêt, mais impossible de mettre la main sur une photo de cette tarte. Du coup, j’ai dû refaire cette tarte de toute urgence ce week end. Heureusement, Jean-Loup s’est dévoué pour venir nous aider à la manger!

INGRÉDIENTS (pour une tôle de 24 cm de diamètre)
1 pâte à tarte à l’huile d’olive (ou une pâte brisée ou feuilletée, maison ou pas…)
2 petites courgettes
1 oignon
1 petite bûche de fromage de chèvre
une poignée de pignons de pins
2 oeufs
2 belles cuillères à soupe de crème fraîche (ou de Sour Cream, ou même de Heavy Whipping cream, ou pour alléger de yaourt grec 0%)
Basilic
125ml de Lait
1 càc de maïzena
Emmenthal râpé (en tant qu’expat., je remplace souvent par du Jarlsberg, un fromage Norvégien qu’on trouve dans plusieurs pays)
Sel, poivre

INSTRUCTIONS
Préchauffez le four à 180 C / 360 F.
Epluchez l’oignon et coupez-le en petit dés.
Lavez la courgette (gardez la peau si elle est bio) et tranchez-là en fines rondelles.
Faites revenir les oignons et les courgettes dans l’huile d’olive jusqu’à ce que ces légumes soient tendres. Salez et poivrez selon votre goût.
Délayez la maïzena dans un peu de lait.
Dans un saladier, battez les oeufs entiers, avec la crème, le lait avec la maïzena, le reste de lait.
Ajoutez le basilic haché, sel, poivre.
Ajoutez à la préparation le fromage de chèvre en petit cubes (ou émietté, selon sa consistance) et les pignons de pin.
Disposez les légumes sur la pâte et versez la préparation. Parsemez de fromage râpé.
Enfournez pour 35 à 45 min.


Some of you already know this recipe (Natacha!), because it was published two years ago in the “Houston Accueil” magazine. (Note: “Houston Accueil” is an association of Francophones here in Houston). But a few weeks ago, I promised Anne, a childhood friend, to post it on this blog, since she was looking for ideas to prepare zucchinis which grow in abundance in her parents’ vegetable garden. The text was typed, but I could not get hold of a photograph of this tart. So I had to bake it one more time this weekend. Fortunately, Jean-Loup volunteered to come for dinner and help us to eat!

INGREDIENTS
1 olive oil tart crust (click here)
2 zucchinis
1 onion
1 goat cheese log
a handful of pine nuts
2 eggs
2 tablespoons of “crème fraîche” (or sour cream or heavy whipping cream or to make it lighter 0% greek yogurt)
basil
1/2 cup milk
1tsp corn starch
grated Swiss cheese
salt, pepper

INSTRUCTIONS
Peel the onion and dice it.
Wash the zucchini and slice it thinly.
In a large pan, cook the vegetables in olive oil until they are tender. Season with salt and pepper to taste.
Make a slurry with the corn starch and a bit of milk.
In a mixing bowl, mix the eggs, the cream, the milk with corn starch and the rest of the milk. Add chiseled basil, salt, pepper.
Add the goat cheese diced in cubes or crumbled to the batter. Add the pine nuts.
Place your vegetables on the crust and pour the batter. Add a bit of grated Swiss cheese on top.
Bake in a pre-heated oven to 360F for about 35 to 45 min.

Share Button

Courgettes à l’orientale – Zucchinis oriental style

Share Button

courgettesorientale_ small

Scroll down for English

Je devais avoir environ 13-14 ans quand je reçus comme cadeau de Noël de la part de la cousine de mon père un livre de cuisine, format dictionnaire. Je me rappelle ma stupéfaction en ouvrant le paquet: effectivement, j’ai toujours adoré les livres,  mais à l’adolescence je ne m’intéressais pas du tout à la cuisine. Quelle déception! Quelle idée avait-elle eu! (côté cadeaux de Noël, le pire était encore à venir, l’année suivante je reçus des serviettes de toilette, et je passe sur les mouchoirs…)
Ce livre est donc resté longtemps dans la cuisine de ma maman, jusqu’au jour où j’ai commencé à me mettre aux fourneaux. Etonnamment, quelques-unes de mes recettes fétiches, que je fais régulièrement depuis une vingtaine d’années, viennent de cet ouvrage.
Pas si mal ce cadeau,  finalement …

Aujourd’hui, les “Courgettes à l’Orientale” vont accompagner la promo du jour de WholeFoods (supermarché bio et bobo juste en face de chez moi, le royaume des tentations!) : des steaks d’espadons, cuisinés par Laurent sur le barbecue .

INGREDIENTS: (4 personnes)
3 courgettes moyennes (de préférence bio, pour garder la peau)
4 pommes de terre moyennes
3 belles tomates
1.5 càs d’huile d’olive
2 belles gousses d’ail, hachées ou pressées
persil
sel, poivre

REALISATION:
– Mettez de l’eau à bouillir dans une grande casserole et plongez-y les tomates 30 secondes. Egouttez-les et sans vous brûler, retirez leur peau. (vous avez le droit d’attendre qu’elles refroidissent!), débitez-les en grosses tranches ou quartiers.
– Rincez les courgettes et coupez-les en rondelles, idéalement à la mandoline.
– Epluchez les pommes de terre et coupez-les aussi en rondelles.
– Au fond d’une cocotte ou d’une grande sauteuse, mettez l’huile d’olive.
– Disposez la moitié des rondelles de courgettes dans la cocotte. Salez et poivrez généreusement, parsemez de persil et d’ail haché.
– Disposez par dessus la moitié des rondelles de pommes de terre. Salez et poivrez généreusement, parsemez de persil et d’ail haché.
– Recommencez avec une 2ème couche de courgettes, l’assaisonnement, une 2ème couche de pommes de terre, l’assaisonnement.
– Pour finir, ajoutez les tranches de tomate.
– Couvrez la cocotte et mettez à mijoter à feu doux une bonne heure.
– Servez bien chaud dans le plat de cuisson. (c’est un plat familial, pas très “présentable” ni photogénique, mais tellement bon.)

Astuce: Si possible, faites cuire ce plat la veille et réchauffez-le au moment de servir ce qui fera légèrement “caraméliser” le fond du plat. Miam! .


I was about 13-14 years old when I received for Christmas, a cookbook, dictionary-sized. I remember my bewilderment when I opened the package.  I have always loved books, but as a teenager, I was not at all interested in cooking. What a disappointment! How could this distant relative have such an idea? (Actually, the worst present was yet to come! Just picture yourself getting hand towels for Christmas when you are 14…)
This cookbook thus stayed for years in my mom’s kitchen, until the day when I started to get interested in cooking. Amazingly, I realize today that a few of my staple dishes, that I have been cooking regularly for about twenty years, come from this book. Not such a bad gift, after all…

The ” Zucchinis Oriental Style” are going to accompany today’s “special offer” from WholeFoods ( a trendy supermarket, just across the street, my kingdom of temptation!): swordfish steaks, grilled by Laurent on the barbecue.

INGREDIENTS: ( 4 servings):
3 medium size zucchinis  (organic if possible, to keep the peel)
4 medium size potatoes
3 large tomatoes
1.5 Tbs of olive oil
2 large cloves of garlic, chopped or pressed
parsley
salt, pepper

DIRECTIONS:
– In a large saucepan, bring water to a boil and immerse the tomatoes for 30 seconds. Drain them and without burning your fingers, remove the skin. (Its perfectly OK to wait until they are cool enough to handle!). Cut them in large slices.
– Rinse the zucchinis and cut them in slices, ideally with a mandolin.
– Peel the potatoes and cut them in slices as well.
– Put some olive oil in a large pot.
– Layer half of the zucchini slices in the pot. Season largely with salt, pepper, parsley and garlic.
– Top with half of the potato slices. Season largely with salt, pepper, parsley and garlic.
– Continue by adding a 2nd layer of zucchini slices, season, then add a 2nd layer of potato slices, season.
– To finish, top with tomatoes.
– Cover the pot and simmer over a low heat for one hour or more.
– Serve hot, in the cooking pot. (It is a “family dish”, doesn’t look very pretty nor photogenic, but so good.)

Tip: If possible, cook this dish one day ahead and reheat before serving. The bottom of the pan will slightly caramelize. Yum!

Share Button