Category Archives: Dessert

A la manière d’un crumble – “Low-cholesterol” crumble topping

Share Button

Scroll down for English

Voici une recette de pâte à crumble qui ne contient pas de beurre. Attention, je n’ai pas dit que cela vous éviterait les calories pour autant, puisque le beurre est ici remplacé par de l’huile végétale! C’est simplement une variante qui permet de limiter les apports en graisses animales. Je trouve aussi que le résultat parait plus léger en bouche.

Vous pouvez bien entendu utiliser ce “topping” sur des pommes coupées en dés, ce que j’ai fait hier soir, mais aussi avec d’autre fruits. La photo ci-dessous date de l’été dernier, j’avais fait un crumble avec des pêches de Georgie (et oui, je venais juste de découvrir que les pêches de cette région semblent “LA” référence en matière de bonnes pêches aux USA!) et c’était vraiment délicieux.

INGREDIENTS: (pour un plat carré 20X20cm – 4 personnes)

  • 50g farine d’épeautre (ou de farine de blé)
  • 40g de flocons d’avoine
  • 25 g de sucre Muscovado (un cadeau qu’on m’a apporté de l’île Maurice!)
  • 2 CàS de sucre de canne (optionnel)
  • 1/4 càc sel
  • 1/4 càc cannelle
  • 1/4 càc poudre d’anis
  • 40ml d’huile au goût neutre (huile de colza par exemple)
  • selon vos goûts, voici quelques autres épices que vous pouvez utiliser: gingembre, muscade …

Préchauffez votre four à 200C/400F.
Mélangez dans un bol les ingrédients secs à l’exception des 2 CàS de sucre de canne, puis ajoutez l’huile et mélangez grossièrement. Votre pâte à crumble est prête!
Huilez légèrement  votre plat, remplissez-le de fruits coupés en dés.
Si vos fruits sont peu sucrés, parsemez-les des 2 CàS de sucre de canne.
Recouvrez les fruits avec la pâte à crumble.
Enfournez pour 30 min environ.

Miam!


Here is a recipe for crumble topping that does not contain butter. Wait!  I did not say that it was “light” and would save you calories: the butter is replaced by vegetable oil,  this variation simply limits animal fat intake and should be a bit better for my cholesterol-conscious husband.

You can of course use this topping with apples, like I did yesterday for dinner, but also with other fruits. The photograph just above dates back from last summer , when I baked a crumble with Georgia peaches (I had just discovered that peaches from Georgia seem to be THE “reference” for quality peaches in the USA!) and it was really delicious.

INGREDIENTS: (for a 8″X 8″square dish – 4 servings)

  • 1/3 cup + 1Tbs of spelt flour (or wheat flour)
  • 1/3 cup + 1Tbs  of oatmeal
  • 3 Tbs of Muscovado sugar (a gift brought from Mauritius!)
  • 2 TbS of cane sugar (optional)
  • 1/4 tsp salt
  • 1/4 tsp cinnamon powder
  • 1/4 tsp anise powder
  • 1/8 cup + 1Tbs of oil with a neutral taste (canola oil for example)
  • other spices that you could use: ginger, nutmeg …

Preheat your oven to 200C / 400F.
Mix the dry ingredients in a bowl with the exception of 2 tablespoons of cane sugar, then add the oil and mix roughly. Your crumble dough is ready!
Lightly oil your dish, fill it with diced fruits. If your fruits are not very sweet, sprinkle them with 2 Tbs of cane sugar. Spread the crumble dough on top of the fruits.
Bake for about 30 minutes.

Yum!
Share Button

Gaufres Spéciales Petit Dej – Breakfast waffles

Share Button

gaufres-small

Scroll down for English

Bonne année 2017 à toutes et à tous!

De bonnes gaufres au petit déjeuner, ça vous tente? Le problème c’est que généralement il est recommandé de laisser reposer la pâte 1 ou 2h avant cuisson, et moi je n’ai pas envie de me lever aux aurores le dimanche matin…
Heureusement je viens de découvrir LA recette parfaite: la pâte doit être préparée la veille au soir, pour pouvoir cuire les gaufres au réveil le lendemain matin. En plus elles sont super croustillantes et me rappellent les gaufres de foire. De mon point de vue, cette recette de gaufres est meilleure que toutes celles que j’ai pu tester jusqu’à présent (et même celle de ma maman, c’est tout dire!)

Et maintenant régalez-vous!

INGREDIENTS: pour environ 14 gaufres

 

  • 1 Cup d’eau tiède (1 cup américaine ou “tasse”= 250 ml)
  • 2 Cups de lait écrémé tiède
  • 2 Cups de farine
  • version “low cholesterol”: 40 ml d’huile (j’ai utilisé pour moitié de l’huile de tournesol et pour moitié de l’huile de noix, pour donner un petit goût sympa)
    ou version alternative “je me lâche et c’est encore meilleur”: 50g de beurre doux fondu
  • 1 pincée de sel
  • 1 CàS de sucre
  • 2 oeufs entiers battus en omelette
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 1 belle càc de levure de boulanger déshydratée

INSTRUCTIONS:

La veille au soir:
Mettez l’eau tiède dans un saladier (attention choisissez-le suffisamment grand, la pâte va lever!) et délayez la levure.
Ajoutez le lait, l’huile (ou le beurre fondu), le sel, le sucre et la farine. Mélangez sans faire de grumeaux!
Laissez reposer la pâte à température ambiante toute la nuit.

Le lendemain matin:
Faites chauffer votre gaufrier, dont vous aurez huilé les plaques.
Pendant ce temps, ajoutez les oeufs et le bicarbonate de soude à la pâte, mélangez-bien.
Faites cuire vos gaufres (4 min dans mon gaufrier), et dégustez-les immédiatement chaudes et croustillantes!
S’il vous en reste pour le goûter, pas de problème, vous pourrez leur redonner du croustillant en les repassant rapidement au gaufrier.

NB: Rendons à César ce qui lui appartient. Voici le lien sur le site où j’ai découvert cette recette, que je n’ai presque pas modifiée (un peu moins de levure, un peu plus de sucre et de l’huile végétale pour remplacer le beurre… .


Happy New year to you all!

Would you like waffles for breakfast? The problem is that most recipes recommend to let the dough rest 1 or 2 hours before baking, and I do not want to get up at dawn on Sunday mornings … Fortunately I just discovered the perfect recipe: this dough must be prepared the night before, then you can bake the waffles when you get up the next morning. They are super crispy and remind me of the waffles you can eat at the fairgrounds in France. From my point of view, this recipe of waffles is better than all the ones I have tested so far (and even that of my mom, if you believe it!).

Enjoy!

INGREDIENTS: for approximately 14 waffles

  • 1 cup warm water
  • 2 cups warm skim milk
  • 2 cups all purpose flour
  • 1/3 cup + 1TBs vegetable oil , for a “low cholesterol” version (Note: I used half of sunflower oil and half of walnut oil, to give a nice taste)
    or alternative version “even better”: 3 TBs of unsalted butter, melted
  • 1 pinch of salt
  • 1 TBs of sugar
  • 2 whole eggs, beaten in omelette
  • 1/2 tsp baking soda
  • 1 Tsp active dry yeast

DIRECTIONS:

The previous evening:
Put the warm water in a large bowl (the dough is going to rise) , add the yeast and stir until dissolved.
Add the milk, oil (or melted butter), salt, sugar and flour. Mix without making lumps!
Let the dough rest at room temperature overnight.

The next morning:
Oil the plates of your waffle iron and preheat it.
Meanwhile, add the eggs and baking soda to the dough, mix well.
Bake your waffles (4min with my waffle iron), and enjoy them immediately hot and crisp!
Should you would have some waffles left for afternoon snack (very unlikely…) , no problem, you can restore their crispiness by quickly reheating them in the waffle iron.

Share Button

Clafoutis aux clémentines et fleur d’oranger – Clafoutis with clementines and orange blossom

Share Button
clafoutis-clementines-small

Scroll down for English

Même si la météo ne nous le fait pas encore savoir, l’hiver approche: les premières clémentines sont apparues sur les étals. Ici, les clémentines sont presque toujours vendues en filet de plusieurs livres. Pour une petite famille comme la mienne, cela fait trop de fruits en même temps. A part faire du jus, avez-vous des idées ou des recettes utilisant des clémentines?
Voici donc ma seule recette utilisant des clémentines.  Vous allez aimer l’association de saveurs clémentines et fleur d’oranger.
C’est une recette que je fais depuis longtemps, et qui si j’en crois le papier journal jauni que j’ai entre les mains, a dû être découpée dans le journal “L’Yonne Républicaine”, peut être à l’époque où j’habitais encore chez mes parents!
INGREDIENTS:
5 -6 clémentines, ou plus
5 oeufs
100g de sucre de canne
30g de miel
150g de farine
une pincée de sel
150g de yaourt Grec (à Houston, j’utilise la marque Fage, 0 %)
1,5g de levure chimique
1CàS de fleur d’oranger
INSTRUCTIONS:
Faites fondre le miel, puis mélangez-le aux oeufs. Ajoutez le sucre, le sel et fouettez le tout. Incorporez ensuite la farine tamisée et la levure et fouettez à nouveau(en fait je suis feignante et je ne tamise pas: j’utilise mon Kitchen Aid avec la feuille et j’arrive ainsi à me débarrasser des éventuels grumeaux!).
Terminez en ajoutant la fleur d’oranger, mélangez bien.
Versez la pâte dans un plat beurré allant au four. (Même beurré, ça colle! la recette d’origine recommande de chemiser le plat avec du papier cuisson, il faudra que j’essaie…)
Ajoutez les quartiers de clémentines.
Mettez au four à 180 C / 360F pour 45 min.

Even if the temperatures are still warm, winter is coming: the first clementines appeared on the shelves. Here in Texas, clementines are usually sold in bulk (4 or 5 lbs at a time) . For a small family like mine, it is just too much fruits at the same time. If you don’t eat them raw, or make juice, what can you do with clementines? If you have ideas and recipes, please share with me!

Here comes my only recipe including clementines. You will love the association of flavors: clementines and orange blossom.
This is a recipe I discovered a long time ago. I still have the yellowed newspaper recipe, which I most likely cut out from the newspaper “L’ Yonne Républicaine”, when I still lived at my parent’s.
Enjoy!
INGREDIENTS:
5-6 clémentines or more
5 eggs
1/4 cup + 3Tbs cane sugar
1/8 cup honey (or a bit less)
1 cup of flour
a pinch of salt
3 Oz Greek Yogourt (I used the brand “Fage”, 0% fat)
1/2 tsp baking powder
1Tbs orange blossom water
DIRECTIONS:
Melt the honey, then mix it  with the eggs. Add the sugar and a pinch of salt,  mix. Incorporate the sifted flour and the baking powder and mix again (in fact I am lazy and I don’t sift the flour: instead I use my Kitchen Aid with the sheet to get rid of flour lumps!)
Finally add the orange blossom water, mix thoroughly.
Butter a dish which can be used in the oven and pour the batter in it. (Even if the dish is buttered the batter will stick to it. The recipe recommended to line the dish with baking paper, maybe I should try…)
Add the pieces of clementine.
Put in the oven at 360F/180 C for 45 min.
Share Button

Clafoutis aux raisins et amandes – Clafoutis with grapes and almonds

Share Button

clafoutisraisins_small

Scroll down for English

Septembre, c’est encore la saison du raisin. Aux Etats-Unis, ils sont généralement gros et sans pépins. Et puis… ils sont vendus déjà emballés, si bien que me retrouve avec un paquet bien trop gros pour une famille de 3 personnes. Du coup, les tiges sèchent, les grains tombent, et plus moyen de faire manger ce qui reste à un gamin de 11 ans! Je n’allais quand même pas laisser perdre du raisin bio… Vite, Mr internet, venez à mon secours!
En fait, je n’ai pas trouvé beaucoup d’idées pour utiliser du raisin un peu trop mûr, à part des recettes de clafoutis. J’ai décidé de repartir de ma recette de base de clafoutis  (qui vient d’ailleurs du même livre de cuisine dont je vous parlais ici lors de mon précédent billet) et de la modifier “au feeling”, en m’inspirant des recettes que j’avais vu sur le net. Résultat: un clafoutis avec des amandes et du rhum, pas très traditionnel, n’est-ce pas Isabelle V.?

INGREDIENTS: (pour 6 parts)
3 oeufs
6 CàS de sucre de canne blond
5CàS bombées de farine
50g d’amandes en poudre
1 pincée de sel
60g de beurre doux (version classique)
OU 1 belle CàS de purée d’amandes (version “moins de graisses animales”, pour le régime de mon petit mari)
1  CàS de rhum (ou plus)
1/4 l de lait (écrémé, mais ce n’est pas obligatoire!)
Raisins (verts) sans pépins – quantité suffisante pour recouvrir le fond du plat

INSTRUCTIONS:
Préchauffez votre four à 200C (400F).
Cassez les oeufs dans un grand saladier (ou plus facile, dans le bol d’un robot type Kitchen Aid équipé de la feuille) et battez-les.
Ajoutez le sucre, mélangez-bien.
Ajoutez la farine, 1 pincée de sel. Mélangez.
Ajoutez la poudre d’amande. Mélangez.
Si vous n’avez pas de robot: prélevez un peu de lait et délayez la purée d’amande
Ajoutez le rhum, le lait, le beurre fondu (ou la purée d’amande). Battez bien. La pâte devrait avoir une consistance proche d’une pâte à crêpes.
Beurrez ou huilez généreusement (le clafoutis, ça colle!) le fond d’un plat allant au four.
Recouvrez le fond du plat de grains de raisins.
Versez la pâte à clafoutis sur les raisins.
Enfournez pour 45 min environ (jusqu’à ce que la pâte soit gonflée,  le clafoutis doré et que la pointe d’un couteau enfoncée dans la pâte ressorte sèche).
Sortez du four et laissez refroidir avant de déguster tiède ou froid.

NB: Quand vous faites un clafoutis, il gonfle à la cuisson… et retombe dès la sortie du four. C’est comme ça, c’est normal, “No worries!” comme disent mes amis Australiens, et gonflé ou pas, c’est délicieux.


September is the season for grapes. In the United States, they are generally large and without seeds. And most of the time they are pre-packaged, so I have to buy a quantity of grapes far too large for a family of 3 . As a result, stalks get dry, grains fall out, and it gets impossible to convince an 11-year-old kid to eat them!
It would be a shame to waste organic grapes… Dear Mr Internet, please, come to my help!
In fact, I did not find that many ideas to cook grape, except for recipes of “clafoutis” (fruits baked in batter). I decided to start with my basic “clafoutis” batter  (which by the way comes from the same cookbook as my previous recipe) and modify it with the inspiration I found on the internet. The result: a “clafoutis” with almonds and rum, not fully traditional, isn’t it Isabelle V.?

INGREDIENTS: (6 servings)
3 eggs
6 TBS cane sugar
5 TBS flour
50g almond powder
1 pinch of salt
60g unsalted butter (classic version)
OR 1 large TBS of almond butter (for lower saturated fat content)
1 TBS rum (or more)
1 Cup milk (I use low fat, but you don’t have to)
(Green) Grapes – enough to cover the bottom of the baking dish

DIRECTIONS:
Preheat oven to 350F (175C).
Break the eggs into a large bowl (or easier, in the bowl of a stand mixer fitted with the flat beater) and whisk them.
Add the sugar, mix well.
Add flour, 1 pinch of salt. Mix.
Add the almond powder. Mix.
If you do not have a robot: mix the almond butter in a few tablespoons taken from the cup of milk.
Add the rum, the milk, melted butter (or almond butter + milk). Beat well. The dough should have a consistency similar to pancake batter.
Butter or oil generously the bottom of a baking dish (beware, clafoutis always stick to the bottom of the dish!)
Cover the bottom of the baking dish with grapes.
Pour the batter on top of the grapes.
Bake for 45 minutes, until until the clafoutis is puffed and brown and a knife inserted into the center comes out clean.
Remove from the oven and let cool down before serving warm or cold.

Note: When you bake a clafoutis, it will puff up in the oven, then as soon as you take it out of the oven it will  fall and deflate—but not to worry: “C’est la vie” and puffed up or not,  it’s delicious anyway.

Share Button

Semoule, raisins secs et fleur d’oranger – Semolina pudding with raisins and

Share Button

semoule_small

Scroll down for English

Un lundi matin d’avril pas comme les autres… Gros, gros orages sur Houston. Ecole fermée, mari coincé à la maison car la route devant chez nous est transformée en rivière. Plus beaucoup de produits frais dans le frigo (le lundi, c’est mon jour de courses!) mais envie de se faire plaisir. Et oui, c’est plutôt sympa de se retrouver avec un week end qui se prolonge…  Alors, avec ce qui traîne dans le placard, voici un dessert improvisé très facile et rapide: semoule au lait, raisins secs et parfum fleur d’oranger.

INGREDIENTS: (pour 4)
  • 45 cl de lait
  • 50 g de semoule fine (“semolina”, comme souvent je recommande aux Houstoniens d’aller chez Phoenicia)
  • 2 càs de sucre de canne (parfumé à la vanille si possible)
  • 2 petites Càs de fleur d’oranger (Phoenicia!)
  • Éventuellement, un peu de vanille liquide si votre sucre n’est pas déjà vanillé
  • Une poignée de raisins secs
INSTRUCTIONS:
Versez le lait dans une grande casserole de préférence anti-adhesive. Ajoutez le sucre , les raisins secs, et les arômes, mélangez bien.  Portez à ébullition. Quand le lait bout, baissez feu et versez la semoule en pluie, puis faites cuire à feu moyen 5 minutes en remuant constamment avec une cuillère en bois.
Versez la semoule dans 4 ramequins individuels . Dégustez tiède ou froid , selon votre goût .

inondation_small
A very special  Monday morning in April… Big , big storms over Houston. School closed, husband stuck at home because the road in front of us turned into a river.  Well… it’s actually quite nice to end up with an extended  weekend…  Let’s make the most of it and do some cooking! But there is very little left in the fridge (Monday should have been my shopping day!)
So, with ingredients available in my pantry,  I improvised a very easy dessert: a semolina pudding with raisins and orange blossom flavor.
INGREDIENTS: (4 servings)
  • 2 cups  of milk
  • 1/3 cup semolina ( from my preferred supplier in Houston:  Phoenicia )
  • 2 tbsp brown sugar ( flavored with vanilla beans , if possible)
  • 2 tbsp orange blossom water ( Phoenicia !)
  • Possibly a bit of vanilla extract if your sugar is not already infused with vanilla flavor
  • A handful of raisins
DIRECTIONS:
Pour the milk into a large non-stick pan. Add sugar, raisins , vanilla extract and orange blossom water and stir well. Bring to a boil. When the milk boils, pour the semolina, lower the heat  and cook over medium heat 5 minutes, stirring constantly with a wooden spoon.
Pour the preparation into 4 individual bowls. Serve warm or cold, depending on your taste.
Share Button

Yaourts maison bien fermes sans poudre de lait – Home made Yoghurts

Share Button

IMG_6291small

Please scroll down for English

Il y a déjà 2 ans, ma copine Valérie quittait Houston pour Perth et me léguait sa yaourtière 110Volts (en Australie, on roule peut-être à gauche, mais au moins on fonctionne au 220v, ou plus précisément au 230V!).

Je me suis donc lancée dans les yaourts maison, en suivant la recette de ma maman, qui consiste à ajouter du lait en poudre pour épaissir le yaourt. Ça marche, mais… j’ai toujours trouvé un peu bizarre de devoir déshydrater du lait pour réussir à faire des yaourts fermes…  en plus, le lait en poudre que je trouve au supermarché du coin n’est pas bio, alors, à quoi bon s’embêter à faire des yaourts maison au lait bio si c’est pour y rajouter des ingrédients  industriels de qualité douteuse…

Quelques 700 yaourts à la poudre de lait plus tard  je viens enfin de découvrir LA recette qu’il me fallait. Pas besoin de lait en poudre! Juste du lait et du yaourt, et seulement 3 heures d’attente.  Je vous explique très simplement comment procéder,  mais si vous voulez comprendre le pourquoi du comment, je vous renvoie au site très bien fait où j’ai trouvé cette méthode (www.nicrunicuit.com).

Un régal avec de la confiture maison ananas-vanille!

INGREDIENTS (pour 7 yaourts):

  • 1.4 l de lait bio (Ou pas bio, c’est comme vous voulez. Le lait peut être écrémé ou entier)
  • 3 cuillères à café de yaourt nature, ça suffit pas besoin de mettre tout un yaourt (ces 3 cuillères peuvent provenir d’un yaourt du commerce, ou d’un yaourt de votre précédente fabrication)

MATERIEL:

  • 1 casserole
  • 1 petit bol
  • 1 fouet
  • 1 thermomètre
  • yaourtière électrique
  •  un couvercle anti-débordement (facultatif, mais sinon je fais tout déborder! Vraiment très pratique pour faire bouillir du lait, ou cuire des pâtes )

METHODE:

  • Amenez le lait à ébullition dans une casserole, et maintenez-le à plus de 80 degrés C pendant 15 minutes.
  • Laissez ensuite le lait refroidir jusqu’à 60 degrés C. Prélevez alors la valeur d’un verre de lait dans lequel vous mélangerez au fouet les 3 càc de yaourt. Reversez dans le reste du lait et mélangez au fouet.
  • Versez dans les pots de la yaourtière.
  • Il suffira de régler votre yaourtière électrique sur une durée de 3 heures  (alors qu’avec la méthode standard lait froid + poudre de lait, il faut une dizaine d’heures!)\
  • Laissez refroidir les yaourts puis mettez-les au réfrigérateur. Bon appétit!

Note: pour obtenir des yaourts fermes, la yaourtière ne doit pas être bougée, ni soumise à des vibrations.


Two years ago, my friend Valérie left Houston for Perth, Australia and when she moved, she gave me custody of her American 110 Volts yoghurt-maker. (Australians may drive on the “wrong” side of the road, but at least the electricity is like in Europe 220v!)
So, I started to make home-made yoghurts, following my mom’s recipe:  she adds powdered milk to thicken the yoghurt. OK, it works, but I always found a little bit strange to have to dehydrate some milk to manage to make firm yoghurts!  Moreover, the powdered milk which I find in most supermarkets is not organic, so, what’s the point of making home-made yoghurts with organic milk but adding industrial ingredients of questionnable quality ?

Some 700 yoghurts with milk powder later I have finally  discovered THE recipe which I needed. No need for powdered milk! Simply milk and a bit of yoghurt, and only 3 hours of waiting time.

You will find below a very simple explanation of how to proceed, but if you want to understand the whys and wherefores, please consult the excellent website where I learnt this method: www.nicrunicuit.com (sorry, you will need to understand French, or you can ask our friend “Google translate” for some help!)

Delicious with some home made pineapple-vanilla jam!

INGREDIENTS (for 7 yoghurts):

  • 1.4 L of organic milk (or not organic, as you like. The milk can be skimmed or whole)
  • 3 tsp of plain yoghurt –  that is enough not need to use a larger quantity (these 3 tsp can come from an industrial yoghurt , or from a home-made yoghurt from a previous batch)

EQUIPMENT:

  • saucepan
  • small mixing bowl
  • whip
  • thermometer
  • Electric yoghurt-maker
  •  Spill stopper lid (optional, but so convenient when you have to boil milk or cook pasta!)

DIRECTIONS:

Pour the milk in a saucepan and bring the milk to the boiling point. Maintain it to a temperature above 80 degrees C (above 176 Fahrenheit) during 15 minutes.
Then, let the milk cool down to 60 degrees C (140 degrees F).
In a small mixing bowl, mix 3 tsp of yoghurt with a cup of the warmed milk, using a whip. Add this preparation to the rest of the milk and mix thoroughly
.
Pour into yoghurt jars.
Set the program of your electric yoghurt maker to 3 hours. (The standard process “cold milk +milk powder” takes approximately ten hours!).

When the yogurts have cooled down, store them in the fridge and enjoy!

Note: Be careful to place the yogurt maker in an environment without vibrations, otherwise the yoghurt will not set properly.

Share Button

Pommes au four façon Julie – Oven baked apples, Julie’s style

Share Button

pomme_au_four

Scroll down for English

Voilà une recette qui a un goût d’enfance… Ma grand-mère me faisait souvent des pommes au four, bien beurrées et sucrées. Julie, elle, les parfume avec de la confiture. Excellent aussi, et si facile:

INGREDIENTS: (pour 4 personnes):

  • 4 belles pommes à cuire (Golden, Pink Lady…).  Quelle sorte de pommes choisir?
    ou 4 belles poires
  • 8 càc de confiture (par exemple fruits rouges, fruits des bois…)
  • eau bouillante
  • facultatif: glace vanille

METHODE:

Préchauffez le four à 375F (190C). Lavez et essuyez les fruits. Avec un couteau pointu, ou un évide-pomme, retirez le coeur des fruits, en laissant si possible le fond du fruit intact.  Le trou doit faire environ 2 cm de diamètre.
Disposez les fruits dans un plat allant au four, et remplissez le coeur de confiture (si vous avez complètement évidé les fruits, choisissez une confiture suffisamment épaisse, qui ne coulera pas au fond du plat!)
Versez un fond d’eau bouillante dans le plat de cuisson et enfournez pour 30 à 45 min. Les pommes ou poires doivent être cuites à point: tendres mais pas réduites en purée.
Sortez le plat du four et servez de préférence tiède, accompagné éventuellement d’une boule de glace vanille, ou une petite meringue.

Merci à Julie pour cette délicieuse recette qui vous laissera du temps libre. D’ailleurs, vous devriez profitez des 30 min de cuisson pour vous évader et découvrir les Etats-Unis d’un oeil taquin en visitant son blog: http://citytrotteuse.com


Here is a recipe which has a taste of childhood… My grandmother often baked apples in the oven, buttered and sweetened with caster sugar. Julie, has a different way to make such a dessert, replacing butter and sugar with with some jam. Excellent also, and so easy:
INGREDIENT (4 servings):
  • 4 large tasty baking apples, such as Golden Delicious,  or  4 pears  
  • 8 teaspoon jam ( for example strawberry or other red fruits jam, or fruits of the forest jam) 
  • 3/4 cup boiling water
  • optional: Vanilla ice cream

DIRECTIONS:

Preheat your oven to 375°F (190°C). Rinse and dry the apples and pears. Using a sharp paring knife or an apple corer, cut out the cores, leaving the bottom 1/2 inch of the apples and pears intact. Cut the holes so that they are an inch or so wide.
Put the apples and the pears in a baking dish and stuff each of them with  jam. (If you completely hollowed out the fruits, choose a thick enough jam, which will not flow into the dish!)
Pour the boiling water into the bottom of the baking dish.
Bake at 375°F (190°C) for 30 to 45 minutes, until the apples and pears are cooked through and tender, but not overcooked and mushy.
When done, remove the apples and pears from the oven.
I love this dish best when still warm, with a side of vanilla ice cream or a small meringue.

Thank you to Julie for this delicious recipe. So quick and easy to prepare that you will have some free time on your hands! If you read French, take advantage of the 30min of baking time to visit her blog  http://citytrotteuse.com, where you will discover the United States through her teasing eye.

Share Button

Sorbet citron et basilic – Lemon and basil sorbet

Share Button

sorbetcitronbasilicsmall

Scroll down for English

Mon jardin ne comporte hélas pas d’arbres fruitiers, “juste” des palmiers et autres plantes tropicales. Pourtant, Houston est le paradis des agrumes, et j’ai la chance d’avoir des voisins et amis généreux qui partagent leur abondante récoltes de citrons et pamplemousses.

Il y a quelques jours, je me suis donc lancée dans ma production annuelle de Limoncello (C’est Nathalie et Chanthy qui vont être contentes!). Le limoncello utilise seulement les écorces des citron, que faire du jus? L’inspiration m’est venue grâce à ma copine Stéphanie: les citrons viennent de son jardin, et j’ai très récemment dégusté un sorbet basilic délicieux chez elle. Ni une, ni deux: je décide de tenter le sorbet citron-basilic.

J’ai adapté à mon goût des recettes trouvées sur le Web, certaines me paraissant trop sucrées ou trop peu citronnées. Voici ma version:

MATERIEL:
Sorbetière, thermomètre

INGREDIENTS: pour 6-8 personnes
400ml d’eau
300g de sucre (j’ai utilisé du sucre roux, mais du sucre blanc donnerait une plus jolie couleur au sorbet!)
300ml de jus de citron fraîchement pressé
15 feuilles de basilic

METHODE:
Etape 1:  La veille:
Porter à ébullition l’eau avec le sucre. Maintenir l’ébullition jusqu’à ce que la température du sirop atteigne 105C. Hors du feu, ajouter 5 feuilles de basilic et laisser infuser ½ heure. Retirer les feuilles de basilic du sirop (elles ne sont plus belles et risquent de se décomposer).
Versez le sirop de sucre dans un blender, ajoutez le jus de citron, 5 nouvelles feuilles de basilic et mixez rapidement.
Mettez au frais.
Lorsque la préparation est bien froide, Vous pouvez passer en sorbetière.
Etape 2: 4-5 heures avant dégustation:
Ciselez très finement 5 feuilles de basilic, et saupoudrez les dans la sorbetière quand le sorbet commence à prendre (pour assurer leur répartition homogène). Continuez de turbiner jusqu’à ce que le sorbet soit suffisamment pris.
Note:  J’ai laissé ma sorbetière turbiner très longtemps, 45min environ. La consistance du sorbet après ce temps de turbine reste très molle (du style “neige fondue”).
Mettez dans un bac au congélateur.
Après 3-4h au congélateur le sorbet avait une consistance agréable, il était temps de se régaler!

A savoir:  Les glaces et sorbets préparés de manière professionnelle comportent en général des additifs (sirop de glucose, glucose atomisé, trimoline, sucre inverti… et j’en passe!) qui améliorent leur onctuosité et les empêchent de durcir ou cristalliser. Un sorbet ou une glace maison sans additifs n’aura donc pas la même consistance.
Ainsi, après 24h au congélateur ce sorbet sera très (trop) dur. La solution consiste  à planifier le moment du turbinage et passage au congélateur pour que la consistance soit optimale au moment de la dégustation!


My backyard does unfortunately not include fruit trees, “just” palm trees and other tropical plants . Still, Houston is the paradise of citrus , and I ‘m lucky to have neighbors and friends who generously share their abundant harvest of lemons and grapefruits.

A few days ago, I started my annual production of Limoncello (Nathalie and Chanthy will be happy to read that!). Limoncello only uses the lemon peels, what could I do with the juice of those lemons ? The inspiration came to me through my girlfriend Stephanie : those lemons actually come from her front yard, and I recently enjoyed a delicious basil sorbet that she made. So I decided to prepare a lemon- basil sorbet.

You will find similar recipes on the web, but I adapted the quantities of sugar and lemon to my own taste  (some recipes appearing to me too sweet or not lemony enough). Here is my version :

EQUIPMENT:
Ice Cream Maker, thermometer
INGREDIENTS: for 6-8 servings
400 ml of water
300g sugar (I used brown sugar, white sugar would give a prettier color to the sorbet!)
300ml freshly squeezed lemon juice
15 basil leaves
DIRECTIONS:
Step 1: The day before:
Bring water with sugar to a boil . Continue boiling until the syrup temperature reaches 105C/221F. Off the heat, add 5 basil leaves and infuse ½ hour. Remove the basil leaves from the syrup (they will be shriveled and likely to fall into pieces).
Pour the sugar syrup in a blender, add the lemon juice, 5 fresh basil leaves and mix quickly.
Chill. When mixture is cold, you can transfer to the ice cream maker.
Step 2: 4-5 hours before serving:
Chop finely 5 basil leaves and sprinkle them into the ice cream maker when the sorbet begins to thicken (to ensure even distribution). Continue to churn until the sorbet is sufficiently frozen.
Note: I left my ice cream machine churn for about 45min, and the sorbet was still very soft-looking (like “slush”!).
Transfer to a storage container, cover tightly and freeze until ready to serve. The sorbet will solidify in the freezer.

FYI: The ice cream and sorbets prepared professionally typically include additives (glucose syrup, powdered glucose, invert sugar … and so on!). Those additives are used to enhance creaminess and prevent hardening or crystallization. Home-made Sorbet or ice-cream  without additives will thus not have the same consistency.
For example,  after 24 hours in the freezer my basil-lemon sorbet will be (too) hard.
The solution is to time the preparation (churning + freezer time) so that the consistency is optimal at the time of tasting!

Share Button

“Flanby” au sirop d’érable – vanilla pudding with maple syrup

Share Button

flanby_small
Ah… les bons Flanby français bien industriels… qui se démoulent dans l’assiette quand on retire la petite languette au fond du pot… souvenirs d’enfance… qu’on aime transmettre à nos enfants. Sauf qu’ici à Houston, on ne peut pas acheter de Flamby. Alors il faut se débrouiller et faire maison!

Ma recette n’est pas originale, on en trouve facilement de similaires sur le net. Mais ma petite touche perso, c’est l’agar-agar à la place de la gélatine (aujourd’hui, avec l’élevage industriel, je n’aime pas l’idée d’utiliser un produit venant de carcasses animales…)  et le sirop d’érable qui remplace le caramel  (plus simple que de préparer un caramel et tout aussi délicieux).

Ah, j’oubliais de vous dire: ça prend vraiment 5 min à préparer et les enfants adorent!

jello cup_smallMATERIEL:
6 petits pots prévus pour permettre le démoulage (ou autres moules individuels)
Pour info, à Houston, j’ai trouvé les miens au rayon “Jello” de HEB.

INGREDIENTS: pour 6 “Flanby”
750 ml de lait
3 g d’agar-agar en poudre (soit 3/4 tsp)
4,5 CàS de sucre de canne blond
1 CàS (ou plus) d’extrait de vanille
du sirop d’érable, à rajouter après démoulage

METHODE:
Dans une casserole, diluez l’agar agar dans un peu de lait froid. Versez le reste du lait. Ajoutez le sucre, remuez pour le dissoudre.  Ajoutez l’extrait de vanille. Portez à ébullition pour 1-2 minutes, en remuant régulièrement
Répartissez la préparation dans les pots.
Laissez refroidir à température ambiante puis mettez au réfrigérateur.
Quelques heures plus tard… retournez sur une petite assiette, et démoulez! Arrosez d’une cuillère de sirop d’érable.

À la première petite cuillère savourée délicatement, vous rajeunissez de 30 ans! Mieux que le Botox! Et pour celles et ceux qui auront lu ce post jusqu’au bout, une petite récompense régressive: une bonne vieille pub Flanby! Merci qui? Merci Magali!

NB: j’ai essayé de mettre le sirop d’érable au fond du ramequin, pour faire comme les vrais Flanby mais il est quasi impossible d’éviter que ça se mélange, même en le plaçant au congélateur à l’avance pour le solidifier. 


This recipe is a copycat of an industrial jello-like vanilla pudding that kids enjoy in France, called “Flanby” (watch the old TV ad above!). I loved them when I was a kid, and my son loves them too. But you can’t buy those puddings in Houston. So I decided to make them myself.

It is very easy to find recipes on the internet, but usually the recipes call for jelly, which is typically made from animal bone marrow. Not very tempting, in our times of industrial farming. So, I replaced jelly with agar-agar and also, to make this dessert even easier to prepare, I decided to use maple syrup instead of the traditional caramel that covers the pudding when you turn it on your plate (see video!).

Last but not least: the preparation time is less than 5 min and your children will love this dessert!

jello cup_smallACCESSORIES:
6 jelly-cups with lids, or other individual molds.
FYI, in Houston, I purchased mine from HEB, near the “Jello” products.

INGREDIENTS: for 6 puddings
750 ml ( 3 cups) of milk
3 g (= 3/4 tsp) of agar-agar powder
4,5 TbS cane sugar
1 TbS (or more) of vanilla extract
Maple syrup, to add on top of the pudding just before eating.

DIRECTIONS:
In a saucepan, dissolve the agar-agar powder in a bit of cold milk. Pour the rest of the milk. Dissolve the sugar in the milk, and finally add the vanilla extract to the milk. Bring to a boil for 1-2 minutes, stirring regularly.
Pour the preparation into small cups.
Cool down at room temperature then store in the refrigerator.
A few hours later, turn out on a dessert plate, drizzle the pudding with a tablespoon of maple syrup.

Enjoy!

Note:  I tried to add the maple syrup at the bottom of the cup before pouring the vanilla preparation on top, just like a real Flanby, but the syrup and preparation end up mixing, even if the maple syrup was placed in the freezer to solidify it.

Share Button

Panna Cotta Noix de coco et ananas confit – Coconut panna cotta and pineapple confit

Share Button

pannacottacoco_smallScroll down for English version

Deux ananas achetés 0,98$ (pauvres producteurs…) attendaient sur mon comptoir, en ce jour où j’allais retrouver mes copines du cercle de lecture (au programme: “The Automobile Club of Egypt” de Alaa Al Aswany – un livre que je recommande). J’avais promis un dessert et Karine devait déjà apporter une salade de fruit. Il fallait donc trouver autre chose… Au fil de mes réflexions , j’ai fini par “inventer” cette recette, en m’inspirant de recettes similaires trouvées au fil de mes pérégrinations sur le net.
Je n’étais pas complètement satisfaite de la consistance de mes premières crèmes façon “panna cotta” (et oui, vous commencez à me connaître, j’ai supprimé la crème fraîche pour une version “sans cholesterol”) , un peu trop liquides à mon goût. Je suis donc retournée à mes fourneaux et le deuxième version, testée lors d’un apéritif dînatoire prolongé ce samedi, s’est révélée parfaite (et ce n’est pas moi qui le dis!).  Attention tuerie!

INGREDIENTS: (pour 7 petits ramequins)
Panna cotta:
1 petite boîte de lait de coco – 40cl
30 cl de lait
3 g (soit 3/4 tsp) de poudre d’agar-agar
80g de sucre
2 càc d’arrow-root (il s’agit d’une fécule, vous pouvez remplacer par la même quantité de maïzena)
7 feuilles de menthes – facultatif
Ananas confit:
1 ananas découpé en tout petit morceaux
30cl d’eau
100g de sucre roux

INSTRUCTIONS:
Crèmes façon “panna cotta”:
Délayez l’arrow root ou la maïzena dans un peu de lait froid. Versez ce mélange dans une casserole, ainsi que le lait de coco et le lait. Ajoutez le sucre et l’agar agar que vous mélangerez A FROID. Ensuite, portez l’ensemble à ébullition 30 à 45 s, en remuant. (Il faut porter l’agar-agar à ébullition pour activer ses propriétés gélifiantes).
Versez immédiatement dans des petits ramequins et laissez refroidir à temperature ambiante, puis solidifier quelques heures au réfrigérateur.
Ananas confit:
Mettez l’eau et le sucre dans une casserole. Délayez le sucre dans l’eau. Ajoutez les morceaux d’ananas. Faites confire à feu vif, en remuant de temps en temps, jusqu’à évaporation complète de l’eau. Après évaporation, gardez sur le feu quelques instants, tout en remuant, le temps de caraméliser les ananas.
Assemblage:

Au moment de servir, disposez délicatement quelques cuillères d’ananas confit sur la panna cotta. Décorez éventuellement d’une feuille de menthe.


Two pineapples at $0,98 each (poor producers…) waited on my countertop. That Wednesday evening, I was going to a “book club” meeting (to discuss the new book written by Alaa Al Aswany: ” The Automobile Club of Egypt ” – a book which I recommend) and in charge of contributing with a dessert. My fellow book club member Karine already said she would bring a fruit salad. It was thus necessary to find some other idea… I eventually created this recipe, inspired by similar recipes found in the course of my wanderings on net.
I was not completely satisfied by the consistency of my first “panna cotta” (and yes, you should know me by now, I didn’t use any “crème fraiche” as I am always trying to make low-cholesterol dishes). I decided to try again a few days later with a slightly modified recipe. This time it was perfect! Beware, it is very addictive!

INGREDIENTS: (for 7 small cups)
panna cotta:
1  can of coconut milk – 40cl
1 cup 1/4 Milk – 30cl
3/4 tsp of agar-agar powder – 3g
1 tsp of arrowroot (arrowroot is a kind of starch, you can replace by the same quantity of cornstarch)
7 mint leaves – optional
 pineapple confit:
1 pineapple, diced in small pieces

1 cup 1/4 water – 30 cl
1/2 cup brown sugar – 100g

DIRECTIONS:
 “Panna cotta”:
Stir and dissolve the arrow root or the cornstarch in a few tablespoons of cold milk. Pour this mixture in a saucepan, as well as the coconut milk and the milk. Add the sugar and the agar-agar that you will dissolve. Then, and only then, bring the preparation to a boil for 30 – 45s, while stirring. (It is necessary to bring the agar-agar to a boil to activate its setting properties).
Pour immediately into cups and let cool at room temperature, then let set for a few hours in the refrigerator.
Pineapple confit:
In a saucepan, dissolve the sugar in the water. Add the pieces of pineapple. Cook over a brisk heat, stirring from time to time, until complete evaporation of the water. After evaporation, keep cooking for a little while, stirring, just long enough to slightly caramelize the pineapple.
Assembly:
When ready to serve, spoon delicately some pineapple confit on top of the panna cotta. Decorate with a leaf of mint.

Share Button